Cartographie

L'image de la Tour dispose d'une iconographie très riche depuis l'époque haute-médiévale jusqu'au XVIIIe siècle. Les mappemondes et les cartes nautiques constituent un témoignage très intéressant qui doit être analysé parce qu'il offre une vision assez suggestive de ce monument particulier. En plus, le fait de qu'il a fonctionné comme phare pendant tant de siècles détermine qu'il a eu une présence remarquable premièrement dans les portulans et plus tard dans les cartes nautiques que les navigateurs utilisaient dans ses déplacements.

Dans le Haut-Moyen Âge, quand la tradition cosmographique du monde antique se perd et avec elle l'intérêt à la rigueur scientifique, dans l'Espagne mozarabe surgit un nouveau type de carte qui est caractérisée pour offrir une vision légendaire et symbolique du monde connu. Dans ce contexte naissent les mappemondes, liés aux béats, des codex qui datent du Xe et XIIIe siècles qui contiennent les Commentaires à l'Apocalypse attribués au Béat de Liébana. Dans ce contexte, la mappemonde illustre les territoires qu'il faut évangéliser et l'adjudication de ceux-ci entre les apôtres. Toutes les cartes conservées semblent dériver d'un même modèle, de là les coïncidences qui existent entre ceux-ci.

En suivant la vision isidorienne, il s'agit de plans orientées, c'est-à-dire, l'orient est le point cardinal situé dans la partie supérieure de la carte, dans la clé est placé le Paradis clairement reconnaissable par l'iconographie qu'il présente: presque invariablement, Adam et Ève, l'arbre et le serpent. Bien que pas toujours, ils aient l'habitude de dessiner les quatre rivières qui poussent du paradis et vont déboucher à la mer périphérique. Ses noms étaient le Tigre, L'Euphrate, Géon et Fison. L'Asie occupe la partie supérieure de la carte et est séparée des autres deux continents par de grands cours d'eau du sud au nord: le Nil, l'Helesponte, la mer Noire, la mer d'Azov et la rivière Don. Dans la partie inférieure de la carte l'Afrique est à la droite et l'Europe à la main gauche, séparée par une langue d'eau qui est la Méditerranée.

Plus d'informations sur Cartographie [.PDF]